info fracne
Publié le - 1398 hits -

La langue anglaise dans le start-up

Tous ceux qui désirent exceller dans l’entreprenariat sont incités à bien maîtriser la langue anglaise. Celle-ci est devenue de nos jours la langue la plus puissante dans le monde du business. Les Anglo-saxons se trouvent en première place en question de management et d’entreprenariat. D’où la disponibilité exclusive en version anglaise de la plupart des sources d’informations dans ce domaine.

 

 

La langue anglaise et la création d’entreprise

Se lancer dans la création d’entreprise demande plusieurs qualités d’entrepreneur. Ceci inclut le leadership et le savoir-faire. Face à l’évolution des échanges internationaux, ces qualités ne suffisent plus en elles-mêmes. Pour pouvoir conquérir et fidéliser des clients et des collaborateurs internationaux, il faut communiquer efficacement avec eux. Ceci implique la maîtrise de leurs langues. Dans ce sens, il faut reconnaître que la plupart des échanges internationaux s’effectuent actuellement en anglais. D’où la nécessite de l’immersion anglais. Ce procédé ne consiste pas uniquement à maîtriser la langue anglaise, mais également à appréhender la culture générale du pays concerné. Les jeunes entrepreneurs comme les anciens doivent effectuer un stage anglais pour pouvoir maîtriser au plus vite cette langue.

Les différents types de cours d’anglais

Le choix est large pour s’initier ou pour se perfectionner en anglais. Il est possible d’apprendre en un très court délai l’anglais en intégrant une école spécialisée dans l’anglais du commerce comme Maltalingua. Dans ce genre d’école, on s’attaque directement aux vocabulaires et terminologies propres au secteur d’activité. Sinon, une autre alternative se présente. Il s’agit des séjours linguistiques qui allient voyage, immersion anglais et découverte en même temps. Il est également possible d’effectuer un stage anglais dans un pays anglophone. Dans tous les cas, le cours consistera à apprendre, à lire et à écrire en anglais, à favoriser l’expression et la compréhension orales. Spécialement pour les cours de business english, le tout est orienté directement vers les contrats, les conférences, les rapports, les réunions, les discours commerciaux…

Voir le site

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Economie"

  1. 7 Mai 2015Le dispositif Pinel pour répondre à une pénurie d’offres de logement234 hits
  2. 25 Nov. 2014Le marché du livre454 hits